Yeah man ! (prononcer Yemen)

Prononcer : le dieu Pognon (aventures de Moïse, chap 15) a encore frappé.

Prononcer : Son Emperozité, qui se « repose » actuellement du côté de Honfleur, a décidé que, le client étant roi, l’Arabie Saoudite ne devait pas se voir refuser l’achat d’armes françaises. Parfaitement inoffensives, puisqu’on se tue à vous le dire, bande d’incrédules, contre les populations civiles qui, de toutes façons sont appelées à mourir de faim, ces armes sont notre gagne-pain, à nous, braves Froncés. C’est que, en plus de ces feignasses de chômeurs en perpétuelle recrudescence, avec les 15 migrants qu’on s’est engagés à loger et nourrir, les temps sont durs. Les commémorations « marathoniennes » que notre demi portion impériale, malgré sa santé fragile, a courageusement planifiées, c’est pas gratos non plus, vous savez ? À se demander si on a bien fait de le signer, ce putain d’armistice. Un siècle après, il devrait quand même y avoir prescription, merde !

Prononcer : beaucoup plus important autant qu’urgemment nécessaire, y a les étrennes 365 jours/an de  Roux de Baisemieux et ses petits camarades.

Prononcer : y a le barbier de Castagner qui réclame 3 ans d’arriérés.

Because, prononcer (ça aussi, on se tue à vous le dire) : ce n’est qu’à partir de demain qu’on rase gratis .