Le roi de la Phronce

– Briziiiitteuh !

– J’arrive, j’arrive ! Quand même, Emmanuel à ton âge tu devrais savoir t’essuyer tout seul !

– Ze sais krès bien m’essuyer depuis que tu m’as montré un zour dans les cabinets de l’école ! Hihi, mais ça c’était avant !

– Avant que ces demeurés t’élisent prédant de la raie ?

– Nan ! Avant que ze suis le roi de la Phronce, Brizitte !

– Qu’est-ce que tu racontes ? Je t’ai pourtant t’interdit la cocaïne avant d’aller au lit !

– M’enfin  Brizitte, tu m’as pas vu sur BFM hier ? À le çateau de Versailles ? À le « royal goûter au bénéfice du peuple ukraignos » ?  C’était Moi tout seul que z’avais décoré les cartons d’invitation que tonton Pastex il avait affrancis et postés lui-même  ? Airbnb avait accepté de nous faire un prix pour la location du çateau alors ze m’avais pas zéné pour inviter toute la classe ! 27 on était ! On a manzé des crêpes, zoué à des zeux et…

– N’importe quoi ! C’est encore la Von der Leyen qui est derrière tout cela, avoue !  Pouah qu’est-ce que vous avez ingurgité comme sucreries pour que tes prouts sentent encore aussi mauvais ce matin ? Tourne-toi mieux, petit dégoûtant ! Je t’en ficherais moi, des roi-soleil et son chevalier porte-coton ! Tu n’as plus 14 ans pourtant, ni moi 40 et nous ne sommes plus au club-théâtre du lycée tout de même !