Archives de catégorie : Ecce Homo

– société, politique et autres chats écrasés

Les 3 V de la victoire

Phroncèses, Phroncés, ici votre prédant Moncra qui vous aime partout et vous prothèse nuit et zour,

Entre deux coups de tube à qui vous savez (que si ça continue ze vais y laisser mon forfait) z’ai poncé à une nouvelle loi que Dumond-Poretti qu’il s’y connait en lois il dit qu’elle est vacement légale. Il s’azirait d’interdire de sortir de cézeux les complotisses qu’ils s’auraient pas fait tatouer sur la fesse de leur çoix une cuillère code zenre, ze sais pas moi :

Non non c’est pas une pub clandestine pour une marque de voitures allemande créée antan par la volonté d’un çancelier bien connu. C’est un signe de ralliement entre citoyens responsables que y en a plus beaucoup par les temps qui courent aux abris. Ce sont trois V astucieuzement entrecroizés figurant les initiales de trois mots clés de notre belle raie publique du futur antérieur. VIANDEUX / VACCINEUX /VOTEUX .  D’après les sondages qui restent encore à finir de trafiquer, 99,99% d’entre vous seraient favorables à cette loi. Pour être sûr ze poserai Moi-Même la question à la foule des 57 cèlzéceux triés sur le volet venus me rezoindre à l’école communale de Tronieux-les-Anmissel à une date qu’elle dépendra de mon planning téléphonique avec Vlad-le-Tyrantanplan.

Vive la raie, vive la Phronce.

Au zour le zour

– Phroncèses, Phroncés ! Comme promis ze vous tiens au zour le zour au zus de mes essploits diplomatiques qu’ils m’empèssent de venir m’esscuzer devant vous d’avoir rien branlé pendant 5 ans sauf booster les bénefs des marçands de mizère.

Cet après-midi z’étais au téléphone avec le prédant Poutine qui m’a envoyé scier et c’est bien normal en tant que prédant d’une raie zéographique (17,13 millions k2 / 543,940 k2 =) 31 fois plus grosse que la nôtre. Demain matin le prédant Biden m’enverra scier pour une raizon analogue (9,834 millions km²) et demain après-midi rebelotte avec le prédant de la raie cinoize (9,597 millions km²). Sinon pas de souci ze vous prothèse à mort les blaireaux. Zuste, comme avec Nono-l’Écrivain-Coquin on a déclaré la guerre éconocomique à Vlad-le-Tyrantanplan, l’hiver proçain couvrez-vous bien les testicules si vous voulez que la Phronce elle reste n°1 au grand concours de l’Europrocréation. Vive la raie, vive la Phronce.

Bêêê gruiii coincoin glouglou meuh cot cot codêêêt

Cochon à jambon, rillettes et saucisson, je me demande si je préférerais être égorgé par un gentil Ukraignos ou un méchant Ruskoff.  Agneau à côtelettes et gigot, veau à ris, escalope et blanquette, vache à entrecôte persillée, hamburger ou steak dans l’araignée (= trou de balle ) je me demande si je préfèrerais être dirigé sur le camp d’extermination dans un méchant camtar ruskoff ou une gentille bétaillère ukraignos.  Poulet à aile, blanc, cuisse et croupion (= trou de balle), dinde à rôti et sauté, canard à magret ou oie à foie gras truffé je me demande si je préfèrerais être décapité par un gentil canif ukraignos ou une méchante machette ruskoff. En vrai et j’abrège parce que demain y a école et que, cons comme des trous de bite que vous êtes, vous avez quand même capté le sens général de mon propos hasardeux, si j’étais n’importe quoi de vivant sur le point de plus l’être juste histoire de booster vos hypertensions de psychopathes, j’aurais trop la trouille et le cafard pour me poser des questions aussi inutiles que les coups d’iPhone 13 du prédant Moncra-de-la-Grande-Zozotterie-Cireuse-des-Louboutins-des-Marchands-de-Misère à la grosse Poutine-de-la-Sainte-Cortisone-du-Kremlin-Bicêtre à fond dans son dernier baroud avant l’extrême onction (du bois, toujours terminer sur une note d’humour).

futur proche

Je reviens du futur proche. Comme prévisible, Omicron (anciennement gros rhume) a mangé Delta (ex grippe empoisonnée). 61 millions de Phroncés gruyérisés jusqu’au slip, effets-secondarisés comme il faut, quadrillent les locaux à poubelles, les salles de shoot et les bouches d’égout à la recherche du Dr Descartes-Véreux  afin qu’il les éclaire sur le sens profond de son discours sur la méthode du 29/12/21 à  l’Assemblée Nationale :

« …Ce projet de loi a pour objectif de renforcer les outils existants de gestion de la crise sanitaire tout en préservant nos libertés et en garantissant la continuité de la vie du pays [… ] Je le dis, non pas comme une menace, il y a vraiment peu de chances que vous passiez cette fois-ci entre les gouttes. »

Alors si j’en avais pas autant rien à battre de ces querelles de junkies, si j’étais pas uniquement préoccupé (et anéanti) par les horreurs de la Shoah des Animaux qui en nos temps de fêtes sacrées mettent les bouchées doubles (pas drôle), je dirais, non pas comme une insulte , que ce Dr Descartes-Véreux est la plus vile sous-merde dictatoriale à avoir jamais touché une paye de ministre en notre bon royaume de Phronce juchrémane.

Pitié ! Pamourir !

Pitié, docteur Véreux ! Profaisseur Défraîchi ! Prédant Moncra ! Grand vizir Pastex ! Jeuveu pamourir ! Donné-moi ma dose ! Jeusaipu la combientième,  2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, et glou et glou… Dans mon bras, là, voyé, je retrouce ma manche comme vu tous les soirs à le 20h depuis 2 ans ! Comme iels font, toustes les cèlzéceux qu’iels veulent pamourir! Pa avant la Nouël ! Pa avant qu’on a mangé le foie hypertrophié dé zois cirrhosées par leurs gars veurs-euses kiels ont bien du souci avec l’agri pas fier mais que elles (lé zois) elles sont contantes de mourir à la centé de le peuti Jézu que Lui au mouin Il est pas mouru du – pardon de la – connardo. Pitié, jeuveu pamourir avant Pâques ! Pa avant qu’on a croqué l’agno sacré découpai dailicatement par leu-la kraiteur-trice. Remarké cébon aussi une tranche du foua d’un adorable vo qui taite encore sa maman vache qu’elle auci elle est contante qu’on va la dévoré, hein docteur Véreux ? Akoz qu’il nous phaut des protaihines animales, hein  professeur Défraîchi que les autres protaihines ça conte pour du beurre ? Pareil pour le bon saussiçon que le kochon il est heureux et fier de hurlé kan qu’on l’égorge et qu’on le pand par les pattes arrière pandant 1 kardeur pour qu’on peut récolté son çang toucho que le boudin c’est un régal en revenant du kravail quand on né pa un phaignan de chaumeur qu’il a pas voulu allé à les cols apprendé le phroncé que Crotte-de-Nez il a dit il faut le renvoyé dan son pays si il est pas dakor avec Jâne Dark. Mais moi, tou de çuite là, jeuveu pamourir du connardo. Jeuveu partir au ski déklanché des avalench et rantré tou bronzai chassé dai faizan à privoizés conplaiteman torchai dan lai boi. Pitié, docteur Véreux, je suis tro précé de reuvoir le Monde d’Avan ! Et surtout jeuveu pamourir ! Disé-le bien à prédant Moncra keu jeu praumé deu veauté pour lui et auci keu jeu lème malgré kon kompran pas bien ce qu’il nous essplik avec sa bouche de travère mais cépa grave et cépa grave non plus kil a plus un poil sur le kayou, enkor mouin que le grand vizir Pastex mais Pastex il cent fou, il veu pa plère aux philles, le grand vizir Pastex. Le  profaisseur Défraîchi et le docteur Véreux ankor mouin.

Maiyeurs veu avou et toussa,

1 cèlzéceu que pitié iel veu pamourir avan la Nouël (et ci pocible pamourir dutou)